L’Asie figure parmi les destinations les plus demandées ces dernières années. La cuisine, la cosmétique, les vêtements et les instituts de langue asiatiques importés en Europe ne suffisent plus, les européens ont soif de voir le continent, d’en découvrir tous les mystères, les secrets et les merveilles. Le temps de l’approche, du toucher, de l’observation est arrivé, et tous sont curieux de voir de leurs propres yeux l’Asie, ou pour commencer, pourquoi par l’Asie du Sud-Est. Car l’Asie du Sud-Est comporte tant d’attractions uniques et splendides que ce serait une erreur de ne pas y aller.

Que voir en Asie du Sud-Est ?

L’Asie du Sud-Est recèle de nombreux attraits que l’on peut découvrir même si on n’a devant soi que quelques jours. On peut se cantonner à faire le tour des grandes villes comme Kuala Lumpur, Hanoï ou Bangkok, on sera fasciné par les coutumes, la gastronomie, les couleurs et les populations. On peut aussi sortir des mégalopoles et visiter les anciens temples, de petits villages pittoresques, des vestiges et des paysages naturels d’une grande beauté. Ce qui est sûr, c’est que la nature et les sites touristiques de l’Asie du Sud-Est déclenchent invariablement l’émerveillement, souvent l’émotion et une grande reconnaissance.

Visiter l’Asie du Sud-Est en commençant par le Cambodge

Le Cambodge est, sans aucun doute, l’une des destinations les plus prisées en Asie du Sud-Est. Qu’y a-t-il de si attirant ? Les temples d’Angkor, sans hésitation. Rien que par la dimension de ces temples, on est complètement happé par le spectacle. C’étaient des générations successives de dirigeants khmers qui en ont ordonné la construction, dont les plus célèbres sont l’Angkor Vat, le Bayon et le fameux Ta Prohm, le temple entièrement recouvert de vignes. Ce ne sont là qu’une infime partie des merveilles de l’Asie du Sud-Est.