Le réseau de transport en Thaïlande est assez dense et peut vous emmener presque partout dans le pays. Le bus est le moyen de transport le plus populaire et le plus utilisé par les Thaïlandais. Pour aller aux îles thaïlandaises, vous avez des ferries, des bateaux très rapides et parfois des long tails. Outre les fameux tuk-tuks et les taxis multicolores, vous disposez de plusieurs transports en commun : métro, skytrain, bus, bateaux Chao Phraya Express ou bateaux sur les klongs, petits canaux qui traversent la ville.

Les songthaews

Les songthaews sont des taxis collectifs ou des bus locaux. Ils sont des camionnettes ou des camions avec des bancs en bois à l’arrière où les passagers sont assis. Vous payez selon l’éloignement du trajet. C’est un moyen de transport pour les petites distances. Dans certaines villes, les songthaews sont utilisés pour le réseau de bus local. Pour y entrer, vous leur faites signe quand ils viennent. Ensuite, vous appuyez sur le bouton d’appel quand vous voulez descendre. Dans quelques zones touristiques, il est important de négocier le prix avec le conducteur avant de monter dans les songthaews.

Les tuk-tuks en Thaïlande

Le tuk-tuk est probablement le moyen de transport le plus connu en Thaïlande. C’est d’ailleurs une attraction touristique. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas toujours le transport le moins cher à Bangkok. Souvent, une course en taxi coûte moins cher. Mais il reste toujours un moyen de transport drôle et vous devez prendre un tuk-tuk au moins une fois en venant en Thaïlande. Ça fait partie du folklore ! Prenez-vous en photo à l’intérieur de ce véhicule à trois roues pour un bon souvenir de ce pays. Toutefois, avant de vous embarquer dans le tuk-tuk, il faut toujours négocier le prix pour éviter un malentendu avec le conducteur.